L’essence même de la chasteté masculine au sein du couple est le contrôle et le refus des orgasmes de l’homme par sa partenaire. C’est avant tous un jeu d’esprit. Cependant, comme de nombreux couples vous avez (ou ferez) peut-être le choix de pratiquer avec le recours d’un dispositif de chasteté.

C’est un excellent choix.

Certains le verront comme une contrainte ou comme un objet de soumission. Voyez-le, plutôt, comme un accessoire qui apporte une aide précieuse à l’homme dans le contrôle de ses pulsions et dans le but de prévenir qu’il se donne lui-même un orgasme. De plus, rappelez-vous, que le dispositif de chasteté en lui-même est un rappel constant que sa sexualité est entre les mains de la personne qui détient la clé (vous). À elle seule, c’est une excellente raison d’utiliser un dispositif de chasteté.

Un autre avantage d’utiliser un dispositif de chasteté, qui confinera son pénis et restreindra ses tentatives d’érections dans un espace limité, sur votre homme est qu’il ajoutera à ce jeu d’esprit une dimension physique. C’est un excellent moyen de matérialiser le jeu et d’apporter une grande intensité.

La libération

Dans la pratique de la chasteté masculine au sein de votre couple, en tant que KeyHolder, puisque vous êtes celle qui fixer les règles vous devriez à un moment ou un autre définir la signification du terme « libération ».

De nombreux hommes, surtout après une période d’abstinence et de chasteté plus ou moins longues, associe la libération au fait d’être autorisé à obtenir un orgasme. Hors, la libération ne veux pas nécessairement dire orgasme.

Pour clarifier, une « libération » peut signifier que vous l’autoriser avoir un orgasme.
Vous pouvez aussi définir la « libération » par le retrait du dispositif de chasteté. Ce qu’il fait, ou plus exactement ce que lui permettez de faire, reste votre décision. Par exemple, vous pouvez lui retirer son dispositif de chasteté pour que vous puissiez jouer avec ses orgasmes génitaux ou éventuellement vous pouvez aussi lui autoriser une période (une heure, un jour, ou même une semaine) sans son dispositif de chasteté.

Dans la pratique

Certains couples définissent ensemble la signification des termes, par exemple « une libération » pour signifier que le dispositif de chasteté sera retirer et « une évasion » pour signifier qu’il sera autorisé à jouir.

D’autres, au contraire profite de l’ambiguïté du terme dans leur pratique, vous pouvez par exemple lui promettre une libération au bout de quelques jours et vous contentez de lui retirer son dispositif pour le taquiner sans lui donner un orgasme.

L’essentiel est que le terme « libération » soit clairement défini dans l’esprit de la KeyHolder lorsqu’elle l’emploi.

Dans cette vidéo après l’avoir taquiné avec sa langue alors qu’il est encagé, elle lui accorde une libération puis le masturbe pour lui offrir trois orgasmes ruinés (9’12 – 10’31 et 12’39).
Après cette séance de tease and denial et d’orgasmes ruinés il est temps de reposer la cage de chasteté.
Notez au passage que l’anneau de base est restée en place pendant toute la séance.

Source de la vidéo : Pornhub – Profil Pornhub de Stenrich07

1 COMMENT