Elle a pris la ceinture de chasteté, me l’a mise. Elle a fermé le cadenas, j’ai entendu ce clic dont je me souviendrai toute ma vie. C’était il y a trois ans. Depuis je n’ai jamais pu retirer ma ceinture de chasteté.

Si vous vous intéressez à la chasteté masculine, vous avez sans doute déjà lu ce genre d’histoires sur les forums et les blogs divers et variés. Ce sont des histoires, des fantasmes. Des gens mettent en textes leurs désirs et les partagent sur internet. Parfois, ils ont l’honnêteté de vous dire qu’il s’agit de fiction, mais il en est également qui vous tiendront que tout est vrai. Qu’ils sont enfermés dans des cages de chasteté contre leur gré ! Et ce malgré le fait qu’il leur suffit d’un peu de patience et de quelques outils pour retrouver la liberté.

Non, le fait est que lorsqu’un homme est enfermé dans une cage de chasteté, il l’est de son plein gré. Et uniquement de son plein gré. C’est même un processus assez long en soi. Même lorsque vous avez acheté une cage de chasteté, il vous faut encore vous y faire, la porter un peu plus chaque jour, dormir avec (ce qui n’est vraiment pas le plus facile) et vous y habituer jusqu’au moment où vous vous sentez mieux avec que sans.

Une cage de chasteté est comme une paire de chaussures, il faut du temps pour s’y faire. Au début, elle peut même vous blesser. Dans les premières heures, elle est confortable. Puis une atroce douleur dans les testicules vous réveille en pleine nuit, une irritation ici, une coupure là…

Apprivoiser la cage

Une fois votre cage reçue, portez-la quelques heures par jour. N’en faites pas trop, laisser votre corps s’habituer. Puis portez-la une nuit entière. Ne brusquez rien, cela ne sert à rien. D’abord, vous n’avez pas besoin d’une ceinture de chasteté pour être chaste, c’est un accessoire pour vous aider, ce n’est pas la finalité en soi. Ensuite, vous la porterez peut-être pour le reste de votre vie, cela vaut bien la peine de passer quelques semaines pour vous y habituer.

Quand vous pourrez la porter une semaine entière, 24/7 sans éprouver de gêne. Alors viendra le moment de confier la clef à votre partenaire. Vous pouvez faire cela lors d’un repas en amoureux, vous pourriez lui offrir un collier (beau le collier) avec la clef en pendentif. C’est un moment important parce que fort. La cage de chasteté est le symbole de votre nouveau mode de vie, la clef qu’elle portera autour du cou en est l’image extérieure.

Previous articleSoirée pegging avec mon chéri
Next articleLe témoignage de Sandrine
Photo du profil de Émilie PASQUIER
J’ai rencontré mon concubin en 2008 à l’âge de 24 ans. Rapidement, il a introduit les jeux de chasteté masculine dans notre couple. Pour notre troisième anniversaire de rencontre, je lui ai offert une cage de chasteté sur mesure. Depuis il la porte en permanence.Le privilège de la chasteté est d’être efficace avec le temps !

1 COMMENT

  1. Nous n’avons pas procédé de la sorte.
    Dès la première seconde, c’est elle qui a pris le cadenas et les clés en charge. La clé de secours bien sécurisée, et la clé « régulière » sous sa stricte surveillance.
    Le retrait du cadenas est son rôle. Jamais je n’ai la clé pour le retirer, c’est elle qui s’en charge uniquement et qui le repose aussi exclusivement. Je me charge uniquement de me remettre en cage dès qu’elle n’a plus besoin de mes services.
    Mais c’est vrai, la cage de chasteté a modifié notre vie sexuelle et l’a épanoui d’une manière incroyable. Aucun retour en arrière n’est possible maintenant, autant pour elle que pour moi.